Le tiers payant obligatoire à l’heure de la désinformation…

Publié le 30 / 12 / 2014
Écrit par Bertrand Legrand

Le tiers payant obligatoire à l’heure de la désinformation…

Les partisans de la généralisation du tiers payant, ne sont plus à une erreur d’appréciation près… Alors même que le tiers payant généralisé n’est la règle que dans trois pays sur vingt-cinq, fausse logique, mensonges et omission fleurissent dans la presse et sur la toile !

Tiers payant généralisé, la théorie de la France isolée.

La mutualité française dans son dossier de presse de septembre 2014 sur le tiers payant, tente par un gros mensonge sur le nombre de pays pratiquant le tiers payant, de normaliser cette pratique…

L’art de la supposition sans référence…

En effet dans la rubrique généralisation du tiers payant, à la page 6 de son dossier de presse de septembre intitulé « au cœur du système de santé », la Mutualité Française écrit en gras :

« 25 pays sur 28 pratiquent déjà le tiers payant en médecine de ville en Europe. Les pays qui ne l’ont pas mis en place sont la Belgique, la France et le Luxembourg. ».
Aucune référence ne vient appuyer les dire de la Mutualité Française…
 

market-manipulation

Défi ou manipulation…

L’observatoire du tiers payant penche pour manipulation… Relisez bien les mots utilisés :

« […] pratiquent déjà le tiers payant en médecine de ville […] »…

Et non : « […] pratiquent déjà le tiers payant généralisé en médecine de ville […] ».

C'est la rubrique où il est placé qui y fait fortement penser…
 

La presse reprend la « théorie de la France isolée » dans leur colonne

Le journal Libération dans un grand effort d’investigation recopie le dossier de presse de la mutualité française…

Libération dans son article du 22 décembre 2014 « Pourquoi les médecins refusent ils le tiers payant généralisé ? » écrit par Cécile Bourgneuf recopie et amplifie :« La France rejoindra ainsi les vingt-cinq autres pays européens qui appliquent le tiers payant généralisé. Dans l’Union européenne, seules la Belgique, le Luxembourg, et donc la France, font exception à la règle. »

Les réseaux sociaux et leader d’opinion enfoncent une théorie frelatée !

Secrétaire d’état, Conseiller du ministre, conseiller technique… Tous reprennent en boucle la vérité incarnée d’une information frelatée!

Camille Brouard : Conseiller technique auprès d’Etienne Caniard (président de la Mutualité Française)

 

Gabriel Attal : Conseiller de Marisol Touraine

 

Sur i tele, Thierry Mandon : Secretaire d’Etat à la réforme de l’état et à la simplification

 

Pour tous, un simple tweet de  rappel suffit !

« Tiers payant n’est la règle que dans 3 pays sur 25 et un échec dans 22. Source IGAS p20 [63] http://tiers-payant.org/blog/2014/12/tiers-payant-obligatoire-heure-desinformation​ »

Le tiers payant généralisé est pourtant une exception en Europe !

En Europe, seul trois pays (Allemagne, Autriche et PaysBas) pratiquent un tiers payant généralisé… La France, en généralisant le tiers payant, rejoindra donc les exceptions européennes...

Le rapport de l’IGAS sur le tiers payant écrit en sa page 20 paragraphes [63] : « les pays où le tiers payant est la règle et où les caisses d’assurance maladie paient directement ou indirectement les médecins. Il s’agit de l’Allemagne […], de l’Autriche, des Pays-Bas, d’Israël du canada et du Japon. Dans l’ensemble de ces pays, l’assuré règle en revanche directement au médecin la part non couverte par les assurances maladies »

Le tiers payant généralisé n’est donc la règle que dans 3 pays européens sur 27… Et dans les 25 autres, c’est un échec de généralisation naturelle !

Dans ces trois pays Européens modèle du tiers payant généralisé, le patient règle directement au médecin la part non couverte par les assurances maladies…
Généralisé, n’est donc pas synonyme de gratuit chez eux ?

 

Médecins recevez l'information de l'OTP :

* indicates required

Commentaires

Gravatar
Gharbi

4 / 1 / 2015

Si le tiers payant est nécessaire pourquoi ne pas le faire supporter entièrement par la sécu? Les mutuelles sont très inflationnistes; le patient qui paie 80€ par mois pour sa mutuelle veut en avoir pour son argent...
On comprend l'implication de la mutualité qui gère un véritable pactole mais qui détourne le budget social à son avantage et met en péril le système
Le personnel politique et les décideurs de l'administrati . Ne peuvent pas l'ignorer . Un nouveau scandale?

Gravatar
Vieille Canaille

7 / 1 / 2015

ne pas oublier que dans les chiffres donnes sur le tiers payant,un pourcentage tres important concerne(pour toute la patientele) les accident de travail(et là il y a un veritable scandale dans les reglements) les ald(dont la majorité sont traités en tiers payant sans obligation legale).aujourd'hui,le reglement AMO+AMC transite par les AMO pour etre redirigé informatiquement vers les AMC.pourquoi ne pas laisser les AMO se debrouiller pour recuperer la part AMC?ha,elles craignent de ne pas etre remboursé par les AMC et preferent faire supporter le risque financier par d'autres.....

Gravatar

9 / 1 / 2015

Je trouve inadmissible que le tiers payant ne soit pas appliqué ,étant donné

Poster des commentaires après trois mois a été désactivé.